* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

\@"Soumettez-vous donc à Dieu"\@ ( Plaire au Seigneur )

index

 

 

\@"Dieu résiste aux orgueilleux, mais il donne la grâce aux humbles. Soumettez-vous donc à Dieu."\@ Ja 4:6,7

Il n’est certes pas dans la nature de l’homme d’être soumis à Dieu, c’est-à-dire de reconnaître que, Dieu étant souverain, les créatures que nous sommes doivent accepter les circonstances qu’il permet.

C’est l’orgueil qui empêche l’homme de se soumettre à la toute-puissance de Dieu. C’est l’orgueil aussi qui l’aveugle, car la simple constatation qu’il ne peut résister à bien des forces de la nature devrait lui montrer qu’il a affaire à plus fort que lui, et à reconnaître humblement en Dieu le créateur de toutes choses.

Le croyant sait que toutes choses sont entre les mains de Dieu, que \@"toutes choses le servent"\@ (Ps 119:91), que rien n’arrive sans que cela soit par sa volonté. Cela, Job le savait bien; il n’a jamais pensé que tout le mal qui lui était survenu était le fait du hasard; au contraire, il déclarait à sa femme: \@"Nous avons reçu le bien aussi de la part de Dieu, et nous ne recevrions pas le mal?"\@ (Job 2:10).

Ce qui l’exaspérait, c’était de ne pas discerner la raison pour laquelle Dieu avait permis que ces terribles épreuves lui arrivent à lui, lui qui se sentait si pieux et si juste devant Dieu. Ce n’est qu’à la fin de celles-ci qu’il a compris le but de Dieu, et qu’il a pu reconnaître que, malgré tout, \@"le Seigneur est plein de compassion et miséricordieux"\@ (Ja 5:11). C’est en quelque sorte la réponse que Paul reçoit quand il supplie trois fois le Seigneur d’être délivré de l’écharde dont il souffre: \@"Ma grâce te suffit…"\@ (2Co 12:9).

Le croyant peut donc être assuré, en face de quelque épreuve que ce soit, que Dieu est amour, que s’il permet une souffrance, c’est que, d’une manière ou d’une autre, il cherche à lui faire du bien ou à le protéger de quelque danger.

Si nous nous soumettons à Dieu, nous acceptons tout ce qui peut nous arriver comme une marque positive d’amour de sa part à notre égard. Nous ne nous résignons pas seulement, dans une sorte de fatalisme, mais nous regardons vers lui avec confiance, paix et joie sachant que son amour ne se dément jamais.



11/09/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 907 autres membres