* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Sous peine de mort ( Plaire au Seigneur )

Moise_buisson

 

 

L’homme ne peut me voir et vivre. Ex 33:20
Il mettra l’encens sur le feu devant l’Éternel pour que la nuée de l’encens couvre le propitiatoire qui est sur le témoignage afin qu’il ne meure pas. Le 16:13

Ces deux passages de l’Écriture sainte nous disent à leur façon que l’homme pécheur ne peut pas se tenir devant Dieu. Ses péchés font séparation entre Dieu et lui (Esa 59:2).

    • Dieu dit à Moïse cette parole solennelle qui a un caractère universel: L’homme ne peut me voir et vivre. N’y a-t-il donc aucun espoir pour Moïse? Si, Dieu prépare un abri pour lui: Voici un lieu près de moi… je te mettrai dans la fente du rocher, et je te couvrirai de ma main jusqu’à ce que je sois passé, puis je retirerai ma main et tu me verras par derrière; mais ma face ne se verra pas (Ex 33:21-23). Si nous traduisons l’image dans le langage spirituel du N.T., nous pouvons dire que Dieu a placé les croyants dans le Christ Jésus. Nous sommes en sécurité «en Lui», libres de toute condamnation: Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont dans le Christ Jésus (Ro 8:1).
    • Sous l’ancienne alliance, les sacrificateurs officiaient dans le lieu saint, première pièce du tabernacle. La deuxième, le lieu très saint, était fermée par un voile. Personne ne pouvait entrer dans ce lieu sous peine de mort, car il symbolisait la présence de Dieu. L’épître aux Hébreux commente cette situation sérieuse: Le chemin des lieux saints n’a pas encore été manifesté (Heb 9:8). N’y a-t-il aucune possibilité pour l’homme pécheur d’aller à Dieu? Si, car Dieu va faire le chemin vers nous dans la personne de Jésus Christ; en vertu du sacrifice de Christ, Dieu déchire lui-même le voile de séparation du haut en bas (Mt 27:51). Cela nous dit que l’accès à Dieu est maintenant libre, car Christ a ouvert un chemin pour pénétrer dans la présence de Dieu (Heb 10:19-22). Nous pouvons nous approcher de Dieu, par Lui, et l’appeler notre Père.

Approchons-nous donc de Dieu en pleine assurance de foi, pour lui offrir, sans cesse, par Jésus Christ, la louange dont il est digne (Heb 10:22 13:15).



21/07/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 932 autres membres