* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Soyons cohérents( Plaire au Seigneur )

Abeille-colza

 

Bien qu’ils aient connu la juste sentence de Dieu qui déclare dignes de mort ceux qui commettent de telles choses, non seulement ils les pratiquent, mais encore ils trouvent leur plaisir en ceux qui les commettent. Ro 1:32

Voici quelques mois, un hebdomadaire culturel publiait une interview intéressante d’un psychiatre spécialiste des enfants. Ce chercheur venait de terminer une longue enquête sur les effets de la violence à la télévision sur les jeunes. Avec honnêteté, cet homme reconnaissait qu’il avait longtemps pensé que des images violentes étaient sans effet sur le comportement des enfants. Son étude l’avait fait changer d’avis: après avoir vu des scènes de violence, les enfants éprouvent des émotions désagréables, de l’angoisse, de la peur, de la colère, du stress, une baisse du plaisir. Plus grave encore, leur agressivité s’accroît, spécialement s’ils sont en groupe, ce qui peut dégénérer. La croissance des agressions commises par des mineurs en témoigne. Les jeux vidéo violents provoquent les mêmes troubles. Quel constat accablant!

Mais voici le plus étonnant: le même hebdomadaire, dans le même numéro, quelques pages après, recommandait un film passant à la télévision, tout en relevant dans son commentaire la violence de ses images; mais il s’agissait d’une œuvre primée, d’un cinéaste reconnu, comme si «l’art» pouvait tout justifier. Quelle incohérence! Comment ces journalistes ont-ils pu ne pas voir que la violence qu’ils dénoncent est précisément nourrie de leurs conseils, qui poussent les directeurs de chaîne à programmer toujours davantage de tels films!

Chrétiens, quel que soit notre âge, veillons à être cohérents: comment dénoncer la violence du monde si nous nous plaisons à la regarder à l’écran? Il en est de même de l’immoralité: aujourd’hui, pour faire moderne, on introduit dans tout scénario l’adultère, les relations sexuelles préconjugales, l’homosexualité, etc. Si nous dénonçons ces comportements comme contraires à la pensée de Dieu, nous serions vraiment inconséquents de nous en nourrir, à travers des films, des livres ou tout autre média.

Le verset d’aujourd’hui est solennel: le jugement de Dieu est appelé, non seulement sur ceux qui commettent les horreurs décrites, mais aussi sur ceux qui trouvent leur plaisir au spectacle de ceux qui les commettent. N’en faisons pas partie!



06/05/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1016 autres membres