Supportez-vous l’un l’autre (2) ( Plaire au Seigneur ) - * JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Supportez-vous l’un l’autre (2) ( Plaire au Seigneur )

Revêtez-vous, comme des élus de Dieu, saints et bien-aimés, d’affection miséricordieuse, de bonté, d’humilité, de douceur, de patience, vous supportant l’un l’autre. Col 3:12

Le corps de Christ est composé de membres, tous différents les uns des autres. C’est une richesse, et un motif de se supporter. Mais tout n’est pas à supporter! Le vrai croyant déteste le mal et s’attache au bien. Il ne prend pas la position d’accusateur ou de juge des frères qui ont péché, mais celle de «soignant».

Que dois-je donc accepter chez mon frère et que doit-il supporter chez moi, puisque l’exhortation est réciproque?

• Le caractère et la personnalité. Les réactions de mon frère me surprennent souvent, car elles sont différentes des miennes. Je ferai des efforts pour comprendre son attitude, son comportement dans telle ou telle circonstance. Je m’accommoderai de son caractère et de son humeur.

• L’origine ethnique et la culture. Elles sont à la source de coutumes et de comportements différents des miens. Je m’adapterai avec un esprit et un cœur ouverts.

• La condition sociale. Elle est souvent à l’origine de mésententes, de jalousie, d’envies ou d’abus de pouvoir. J’apprendrai à ne pas faire de favoritisme (Ja 2:1) ou à me contenter de ce que j’ai (Heb 13:5).

• L’âge spirituel. De l’incompréhension peut se glisser entre le dynamisme d’un jeune croyant et la modération d’un aîné. Je me rappellerai que chacun est un enfant de la famille de Dieu.

• Le degré de liberté de la conscience que chacun a devant le Seigneur suivant les circonstances (Ro 14:1 15:1).

• La fonction dans le corps. Dans l’Église, il existe beaucoup de membres, de dons de grâce, de services, tous donnés par le Saint Esprit. Je me réjouirai du service accompli par mon frère ou ma sœur.

• Les charges dans l’église locale. Je m’engagerai à aider, en faisant taire mes préférences personnelles.

• Les brebis fatiguées ou malades. Je leur montrerai de la compréhension et je les assisterai, sachant que, pour ceux qui souffrent, il est difficile de supporter les autres.

Supportons-nous l’un l’autre dans l’amour avec l’aide du Seigneur!

Il ne s’agit pas d’amabilité extérieure, alors qu’on bouillonne intérieurement. Il s’agit de témoigner vraiment de l’amour envers ceux qui nous irritent et nous dérangent. Réciproquement, considérons que les remarques de ceux que nous embarrassons sont des manifestations d’amour (Pr 27:5,6)!

 



07/11/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 789 autres membres