* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

SUPRÊME PRETENTION

Je suis l’Alpha et l’Oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin
Apocalypse 22.13
208094558_1129863514170344_6770284959586758367_n

 

 

Je suis le premier et le dernier ! Qui oserait parler ainsi ? Personne, sans doute. Pourtant, notre génération met « l’homme » en premier et en dernier : Elle en fait le premier être pensant d’une série d’êtres curieusement évolués à partir de rien et grâce au hasard… destiné à être le dernier : sommet de la dite évolution, sorte de dieu abouti !
Il en est un qui doit en rire.
Rire? non, plutôt pleurer ? Je pense à Celui qui nous a faits avec, pour projet, de nous conduire à une telle communion avec Lui que nous puissions finalement partager sa nature et sa gloire.
Hélas, parce que cet homme a voulu devenir son propre maître, loin d’évoluer, ce fut la chute et la dégradation progressive. Certes, l’histoire montre de quelles merveilleuses possibilités artistiques, scientifiques et techniques cet homme était doté. Mais au service de quoi a-t-il mis ses fantastiques possibilités ? Nous le savons trop bien.
Qui donc peut se dire ‘premier et dernier’ ?
Un seul a été homme selon le cœur de Dieu, montrant ce que nous aurions pu être si nous étions demeurés humblement dépendants du Créateur : pouvoir de guérir à coup sûr sans médicament, capacité de s’imposer même aux éléments naturels et, surtout, expression sublime de l’amour, cela même en vue de quoi nous existons. C’est Jésus qui a été cet homme exempt de toute faille, conforme en tout domaine au projet de Dieu.
Le plus étrange, c’est que Jésus était le Créateur lui-même, venu faire cette démonstration. En Lui, Dieu venait réconcilier l’humanité avec lui-même*, renonçant pour cela à ses prérogatives divines, prenant notre nature avec ses limitations. Démonstration faite, il alla jusqu’à se laisser crucifier. Il donnait sa vie pour nous pardonner notre orgueil, notre aberrante volonté d’indépendance et rendre possible la réparation de nos dégâts C’est pourquoi, Lui qui, étant Dieu, était commencement et origine de tout ce qui existe, sera aussi le dernier mot de l’histoire : le but en même temps que le Juge final. Dieu annonce à tous les hommes qu’ils ont à se repentir car il a fixé un jour où il jugera le monde par l’homme qu’il a désigné, ce dont il a donné à tous une preuve certaine en le ressuscitant des morts**.
______________________________
*1. Corinthiens 5.19 ; **Actes 17.31


01/07/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1066 autres membres