* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Temporiser ( Plaire au Seigneur )

images

 

 

Daniel entra et demanda au roi de lui accorder du temps pour indiquer au roi l’interprétation.Da 2:16

Nebucadnetsar, roi de Babylone, est le monarque le plus puissant de son temps. Il règne sur un vaste empire et a droit de vie et de mort sur ses sujets. Lorsque les sages et les devins de Babylone ne peuvent révéler un songe du roi et son interprétation, il décide immédiatement de les mettre à mort. Daniel et ses compagnons n’ont pas été consultés, mais font cependant partie des condamnés.

Daniel interroge le chef des gardes venu pour l’arrêter. Il lui parle avec prudence et sagesse et sollicite une entrevue avec le roi. Introduit devant Nebucadnetsar, il ne veut pas mentir. Il reconnaît qu’il n’est pas en mesure de répondre sur-le-champ à la question posée et ne craint pas de le mécontenter en demandant du temps pour résoudre l’énigme.

Daniel met à profit le délai que, contre toute attente, le roi vient de lui accorder pour implorer Dieu et lui demander de lui faire connaître le songe et son interprétation. Il fait appel aux compassions de Dieu, afin que lui et ses compagnons ne soient pas détruits avec les sages de Babylone (Da 2:18).

Retenons cet exemple de Daniel. Si une question difficile ou délicate nous est posée, n’ayons pas la prétention de donner immédiatement la bonne réponse. Prenons le temps de rechercher avec prière la pensée du Seigneur, de sonder les Écritures, éventuellement de consulter d’autres frères. Ensuite seulement, avec sagesse et humilité, nous pourrons faire connaître le résultat de notre réflexion ou de nos recherches.

S’il est nécessaire de prendre le temps de la réflexion, quand nous sommes confrontés à une question délicate, il l’est encore bien davantage, quand nous sommes personnellement mis en cause. Des paroles incontrôlées peuvent rapidement dégénérer en conflit ouvert. Veillons à bien poser le problème et ne prenons pas le risque d’un affrontement aux conséquences incertaines. Rangeons-nous à de saines paroles, c’est-à-dire à celles de notre Seigneur Jésus Christ (1Ti 6:3).

Nous verrons demain que temporiser n’est pas toujours possible.



09/12/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1046 autres membres