* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Tout ce que vous demanderez en priant ( Paul Calzada )

“C’est pourquoi je vous dis : Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir” (Marc 11.24).

Jésus nous a laissé une promesse fantastique concernant le pouvoir de la prière ! Cependant, cette promesse n’est pas inconditionnelle. Ce “tout” n’englobe pas nos désirs personnels, nos caprices, notre propre volonté. En effet ce tout

sous-entend :

Tout ce qui est selon sa volonté, tout ce qui est conforme à ses promesses, tout ce qui contribue à établir son Royaume,?tout ce qui honore son nom,?tout ce qui réjouit son cœur de Père.?Si Jésus a pu dire : “Pour moi, je savais que tu m’exauces toujours” (Jean 11.42), c’est parce que toutes ces conditions étaient remplies.

Arrêtons-nous sur l’une de ces conditions : honorer Dieu.

Nous retrouvons cette vérité dans ce texte : “Nous savons que Dieu n’exauce point les pécheurs ; mais, si quelqu’un l’honore et fait sa volonté, c’est celui-là qu’il exauce” (Jean 9.31). Celui qui prononce ces paroles est un homme qui vient tout juste d’être guéri par Jésus. Il était aveugle, et maintenant il voit ! Il a saisi que Jésus honorait Dieu son Père, en faisant sa volonté. Ainsi, honorer Dieu, c’est faire sa volonté.

Mais honorer Dieu, c’est également honorer Jésus : “Si quelqu’un n’honore pas le Fils, il n’honore pas le Père qui l’a envoyé” (Jean 5.23).

Ajoutons qu’honorer Dieu, c’est de même être généreux : “Opprimer le pauvre, c’est outrager celui qui l’a fait ; mais avoir pitié de l’indigent, c’est l’honorer” (Proverbes 14.31). Voyez aussi : (Proverbes 3. 9/10). Ces deux textes nous rappellent l’importance de la générosité envers Dieu et les pauvres. La générosité honore Dieu, l’avarice le déshonore. Relevons le fait qu’il existe un lien entre le partage des richesses et l’exaucement des prières : “Il n’y avait parmi eux aucun indigent… et il se faisait des miracles et des prodiges par les mains des apôtres” (Actes 4.34 et 5.12).

Il est aussi essentiel de veiller à la manière dont nous honorons Dieu : “Le Seigneur dit : Quand ce peuple s’approche de moi, il m’honore de la bouche et des lèvres ; mais son cœur est éloigné de moi, et la crainte qu’il a de moi, n’est qu’un précepte de tradition humaine” (Ésaïe 29.13). Voilà une attitude superficielle mais religieusement correcte d’honorer Dieu. Les lèvres l’honorent, mais le cœur ni est pas ! Or, Dieu le

voit, nul ne peut le tromper, et les prières ne sont pas exaucées !

 

Une question pour ce jour :

Voulez-vous que vos prières soient exaucées ? Alors honorez Dieu de tout votre cœur, car si quelqu’un honore Dieu et fait sa volonté, c’est celui-là que Dieu exauce.

 

 



29/11/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 806 autres membres