* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

TUER LE VAINQUEUR DE LA MORT ?

S’ils n’écoutent pas Moïse et les prophètes, ils ne se laisseront pas persuader quand même quelqu’un des morts ressusciterait ( Luc 16.31 )

92705266_825725031250862_5523843824062824448_o

 

Bêtise ? Aveuglement ? Les principaux sacrificateurs et les Pharisiens viennent d’apprendre que Jésus est de nouveau dans la région et qu’Il vient d’accomplir en présence de beaucoup de juifs, le plus incroyable de ses miracles. Il a ordonné à son ami Lazare enterré depuis quatre jours et déjà en décomposition, de sortir du tombeau. Et le mort lui a obéi ! Il est maintenant là, bien vivant, en pleine forme. Et les témoins sont si nombreux que, cette fois, nul doute n’est possible… voilà qui va convaincre tout le monde !

Alors se pose la question : Que faire ? Comprendre enfin, admettre leur erreur, le reconnaître comme le Messie, l’acclamer, bien sûr !

Eh bien, écoutez ce que rapporte Jean : Alors les principaux sacrificateurs et les Pharisiens assemblèrent le sanhédrin, et dirent: Que ferons-nous ? Car cet homme fait beaucoup de miracles. Si nous le laissons faire, tous croiront en lui, et les Romains viendront détruire et notre ville et notre nation. L’un d’eux, Caïphe, qui était souverain sacrificateur cette année-là, leur dit: vous n’y entendez rien: vous ne réfléchissez pas qu’il est de votre intérêt qu’un seul homme meure pour le peuple, et que la nation entière ne périsse pas. Or, il ne dit pas cela de lui-même, mais étant souverain sacrificateur cette année-là, il prophétisa que Jésus devait mourir pour la nation … Dès ce jour, ils décidèrent de le faire mourir. (Jean 11.47-51, 53)

Depuis mon enfance, quand je lis ce texte, je ne peux m’empêcher de penser: « Mais quelle bêtise ! Ils croient vraiment pourvoir faire mourir celui qui vient de faire la preuve qu’il a tout pouvoir sur la mort ? »

Mais est-ce de la bêtise ou de l’aveuglement ? Dans la parabole que Jésus rapporta il avait peu alors qu’il montait vers Jérusalem, Jésus avait mis dans la bouche d’Abraham l’affirmation que nous avons reprise en tête. Même un mort sorti de la tombe comme Lazare, pas plus, dans quelques jours, que le Christ arraché à son tour au tombeau, ne saurait convaincre ceux qui ont fermé leur cœur à la voix de Dieu. L’Abraham de la parabole y voyait Moïse et les prophètes. Et de fait, cette voix-là, les sacrificateurs et les Pharisiens l’entendaient. Elle était lue au moins chaque sabbat dans les synagogues. Mais leurs oreilles seules l’entendaient. Pas leur cœur ! Ils n’y croyaient pas parce que , dans leur envie, ils jalousaient les succès de ce Jésus vers qui tout le monde allait!
Dès lors, même l’évidence ne pouvait les convaincre !

Dieu nous parle encore par sa Parole. A Moïse et aux prophètes, il a ajouté les évangélistes et les apôtres. Et pour ceux qui n’y ont pas accès, il a bien d’autres moyens: la nature, les difficultés, la radio, un site comme celui-ci … Mais si nous refusons sa voix, rien ne nous convaincra et nous demeurerons non seulement stupides et aveugles, mais, surtout, à jamais perdus.

https://douliere.wordpress.com/author/rdouliere/



12/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1008 autres membres