* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

UN BEL ÉLOGE FUNÈBRE Catherine Gotte Avdjian

pdj-02-mars-site

 

(…) Ils ne ménagèrent pas leurs reproches à cette femme. Mais Jésus dit : Laissez-la donc tranquille ! Pourquoi lui faites-vous de la peine ? Ce qu'elle vient d'accomplir pour moi est une belle action… Cette femme a fait ce qu'elle pouvait. Marc 14.5-6, 8

J’ai passé trente années de ma vie à changer les couches, faire le taxi, organiser des anniversaires… avec, comme tailleur "trois pièces", mon tablier de cuisine ! Mais que ce soit à la maison ou à l’église – j’étais femme de pasteur, quand même ! -,  je décevais souvent et il semblait que je n’en faisais jamais assez. En bout de course, ce fut le "burnout" et la dépression. 

Un jour, je me suis rendue à l’enterrement d’une grand-mère gitane. Je me rappellerai toujours le sermon du pasteur, lors des funérailles, basé sur le verset du jour : "Elle a fait ce qu’elle pouvait."  J’ai alors compris trois vérités qui m’ont libérée :

  1. Je fais ce que je peux et de mon mieux. 
  2. Je fais ce que je suis appelée à faire - même si cela peut paraître aux yeux de certains complètement fou ou ridicule. 
  3. Ce que je fais, pour la gloire de Dieu, a une grande valeur à ses yeux. (1 Corinthiens 10.31)

C’est quand nous allons "au-delà" que nous mettons notre équilibre physique et émotionnel en jeu.

Nous ne sommes pas tous égaux en termes de dons, de ministère, de force, de richesse… Dans une parabole, Jésus parle d’un maître qui a remis à ses serviteurs des lingots "en tenant compte des capacités personnelles de chacun." (Matthieu 25.15) L’apôtre Paul nous dit : "(…) n'allez pas au-delà de ce à quoi vous devez prétendre, tendez au contraire à une sage appréciation de vous-mêmes, chacun selon la part que Dieu lui a donnée dans son œuvre régie par la foi." (Romains 12.3) 

C’est quand nous allons "au-delà" que nous mettons notre équilibre physique et émotionnel en jeu. Il est donc important de savoir reconnaître nos limites - qui peuvent varier d’ailleurs en fonction des saisons de notre vie - et de pouvoir articuler à bon escient ces deux mots "assez" et "non".

Une prière pour aujourd’hui

Seigneur, je ne veux plus me laisser accabler par les reproches de quelques-uns et me sentir coupable de ne pas répondre à toutes leurs attentes. Je veux œuvrer fidèlement dans le territoire que tu m’as imparti, à chaque étape de ma vie. Mon plus grand désir, c’est qu’au dernier jour, tu puisses dire de moi : "Ce qu'elle vient d'accomplir pour moi est une belle actionCette femme a fait ce qu'elle pouvait." Amen.



02/03/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1029 autres membres