* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Un cœur réceptif aux remontrances de Dieu David Wilkerson

télécharger (2)

 

 

La plupart des gens acceptent difficilement qu’un Dieu aimant puissent permettre la souffrance des hommes, mais le roi David a dit que ses afflictions venaient de la main de Dieu : “Avant d’avoir été humilié, je m’égarais ; Maintenant j’observe ta parole… Il m’est bon d’être humilié, afin que j’apprenne tes statuts” (Psaumes 119:67,71).

En quelques mots, David dit : “Je sais que le Seigneur a permis ma souffrance afin de me guérir de toutes les scories qui sont en moi et de la chair. S’il n’avait pas placé Sa crainte dans mon cœur, je ne serai pas ici aujourd’hui. Dieu savait ce qui se trouvait dans mon cœur et Il savait exactement comment retenir mon attention.” Ce que David dit ici est une vérité qui donne la vie. Il nous dit, en substance : “Si nous ne voyons pas le Seigneur œuvrer dans nos circonstances – si nous ne croyons pas que les pas des justes sont conduits par Sa main, y compris nos situations difficiles – notre foi va s’effondrer et nous allons sombrer.”

Imagine un chirurgien et son équipe médicale se préparant à opérer un patient atteint du cancer. Le chirurgien sait que si la tumeur n’est pas ôtée, le patient mourra. Pour cette raison, il va utiliser tous les moyens pour ôter la tumeur du corps de son patient, quelle que soit la souffrance que cela lui causera. Il sait que son travail causera une blessure profonde mais qu’elle est nécessaire pour préserver la vie.

La bonne réponse pour le peuple de Dieu dans beaucoup d’afflictions est un cœur qui cherche. C’est un cœur qui demande : “Seigneur, es-Tu en train de me dire quelque chose à travers cela ? Ai-je été sourd à ta voix ?”

Le Saint-Esprit ne manque jamais de nous répondre. Il dit peut-être : “C’est un piège de Satan. Fais attention !” Ou bien, sans condamnation, Il nous révèle un domaine où nous avons fait preuve de compromis, en disant : “Obéis et tout deviendra clair.”

Quand Dieu nous montre ce qui se trouve dans notre cœur – l’impatience, un péché installé, les “petits” compromis qui mènent à la mort – ces choses deviennent douloureuses pour nous, dans nos temps d’affliction. C’est pour cette raison que David a prié : “Que ta bonté soit ma consolation, Comme tu l’as promis à ton serviteur ! Que tes compassions viennent sur moi, pour que je vive ! Car ta loi fait mes délices” (Psaumes 119:76-77).

Peu importe ce que tu traverses, la miséricorde de Dieu est là pour toi. Il n’est pas là pour te condamner ou te punir, mais tel un père dévoué, Il dit à Ses enfants : “Laissez-moi vous aider à traverser cela et vous montrer la profondeur de Mon amour.”



06/11/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1030 autres membres