* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Un germe a jailli (1) ( Plaire au Seigneur )

images

 

En ce jour-là, il y aura un germe de l’Éternel pour splendeur et pour gloire. Esa 4:2

Dès le début de l’Église, l’Esprit avait enseigné aux chrétiens que le germe (pousse, rejeton), mentionné dans Esa 4:2, ne pouvait être que le Messie lui-même.

Le verset cité se réfère, dans son application textuelle, au caractère que Christ manifestera lors de son règne millénaire. Pourtant, ce caractère est déjà vu par les chrétiens, lorsque Jésus a vécu sur la terre comme Fils de Dieu.

Quel est le propre d’un germe? Il est la première manifestation de la vie d’une graine, enfouie dans la terre, qui possède en elle-même toutes les propriétés génétiques de son espèce. Jésus a été ce germe de l’Éternel manifesté sur la terre pour splendeur et pour gloire.

Depuis environ 400 ans, plus aucun prophète n’avait parlé en Israël. Mais dès les premiers mots de l’évangile selon Jean, Dieu lui-même présente son Fils comme la Parole éternelle, la Parole venue en chair, pleine de grâce et de vérité. La gloire divine ne pouvait rester cachée aux regards de la foi: Nous avons contemplé sa gloire, dit Jean, une gloire comme d’un Fils unique de la part du Père (Jn 1:14).

Gloire et splendeur de la Parole. Gloire de l’envoyé de Dieu, qui commence de la manifester à Cana (Jn 2:11). Gloire du Fils qui révèle celle du Père (7. 18). Gloire du Fils qui veut se glorifier dans ceux que Dieu lui a donnés et dont il veut faire les témoins de sa propre gloire (17. 5, 10, 24).

Qui peut assez admirer la splendeur de Christ, la gloire de sa personne, l’éclat de toutes ses perfections?

Les deux prochains jours, nous verrons sous quels caractères les autres évangiles présentent le Germe.



19/03/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1008 autres membres