Un homme au palmarès éloquent ( Paul Calzada ) - * JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Un homme au palmarès éloquent ( Paul Calzada )

“Je vous le dis en vérité, parmi ceux qui sont nés de femmes, il n’en a point paru de plus grand que Jean-Baptiste” (Matthieu 11.11).

A cause de notre condition humaine, il nous est impossible d’être impartiaux, absolument justes dans nos jugements. Personne parmi les hommes ne pourrait apporter un jugement de valeur absolu quant à la qualité d’un autre homme. Dire qu’un tel a réussi, qu’il est au-dessus du lot, qu’il est un modèle, c’est toujours prendre le risque de se tromper, car nous ne savons rien, concernant cette personne, de ce qui est caché à nos yeux. Aussi nous ne prendrons pas le risque de mettre au-dessus des autres qui que ce soit, mais nous acceptons le jugement de Jésus qui sait ce qui est dans le cœur de l’homme (Jean 2.25). Or, Jésus a déclaré que Jean-Baptiste est le plus grand.

Quels sont les critères de la réussite de Jean-Baptiste ?

Est-ce la richesse ? Certainement pas car la description que nous en donne Matthieu est plus celle d’un ascète que d’un télévangéliste richissime : “Jean avait un vêtement de poils de chameau… Il se nourrissait de sauterelles et de miel sauvage” (Matthieu 3.4). Aujourd’hui, la réussite matérielle de certains hommes d’Église devrait parfois, plus nous inquiéter que nous émerveiller.

Est-ce le nombre de ses miracles ? Encore une fois nous serons déçus car il ne fit aucun miracle : “Beaucoup de gens vinrent à lui, et ils disaient : Jean n’a fait aucun miracle ; mais tout ce que Jean a dit de cet homme était vrai” (Jean 10.41). Il arrive qu’aujourd’hui certains croyants considèrent qu’un homme de Dieu qui réussit doit mettre en avant une grande quantité de miracles. Un grand nombre de miracles est le summum de la réussite. Un jour, un frère me demandait : “Ça va votre assemblée, il y a beaucoup de miracles ?” Pour ce frère, un ministère qui réussit est un ministère qui doit avoir beaucoup de miracles. Mais Jean-Baptiste nous rappelle que la réussite selon Dieu ne se mesure pas à la quantité des miracles, mais au fait de dire la vérité : “tout ce que Jean a dit de cet homme était vrai”.

Est-ce par une longue vie sans épreuves ? C’est toujours non et non. La vie de Jean-Baptiste fut brève, raccourcie (pardon pour l’expression) par Hérode qui le fit décapiter. Il fut jeté en prison et décapité pour avoir, encore une fois, dit la vérité à ce triste sire d’Hérode (Marc 6.14/29).

Aucun des critères humains, qui parfois caractérisent la réussite, ne se retrouvent chez Jean-Baptiste, cependant, selon les critères divins, il incarne le nec plus ultra de la

réussite.

 

Ma prière en ce jour :

Seigneur, que les critères avec lesquels tu mesures la réussite : humilité, vérité, persévérance dans les épreuves, soient ceux qui m’inspirent dans l’œuvre que tu me confies. Amen !

 

 



05/11/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 789 autres membres