* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Un Israélite au désespoir ( Plaire au Seigneur )

index

 

La Loi… ne peut jamais, par les mêmes sacrifices, que l’on offre indéfiniment chaque année, rendre parfaits ceux qui s’approchent. Heb 10:1

Imaginons la vie d’un Juif de l’A.T. Malkiel est un Israélite qui craint l’Éternel. Avec tout le peuple, il a dit au pied du Sinaï: Tout ce que l’Éternel a dit, nous le ferons (Ex 19:8). Et depuis que Moïse est redescendu avec la loi de Dieu, il s’efforce d’obéir scrupuleusement aux diverses ordonnances qu’elle contient.

Ce matin, Malkiel se dirige vers la tente qui est au milieu du camp, une brebis à la main. Hier soir, Malkiel est sorti aux alentours pour ramasser du bois; parmi les broussailles, dans le crépuscule, il a saisi un serpent mort qu’il a pris pour une branche tordue. C’est un animal impur et Malkiel sait bien ce qu’il doit faire: apporter un sacrifice pour le délit, car toucher un serpent est un péché (Le 5:2), même si c’est un péché bien involontaire. Malkiel n’est pas riche, et il lui coûte de devoir se séparer d’une brebis dont le lait est utile à sa famille, mais comment faire autrement? Il est impur, et tant qu’il n’a pas apporté son sacrifice, il reste rituellement exclu de la communauté.

Malkiel a accompli son sacrifice et, en retournant vers sa tente, il croise son ami Éla, qui rentre avec son troupeau qu’il vient d’amener boire, de magnifiques vaches. Malkiel envie le cheptel de son ami… jusqu’à ce qu’il se rappelle le 10e commandement: Tu ne convoiteras point… son bœuf. Il vient de nouveau de commettre un péché et il ne lui reste plus qu’à retourner prendre une autre brebis pour la sacrifier! Malkiel est au désespoir: il sent bien qu’il n’y arrivera pas, qu’il risque de sacrifier rapidement tout son troupeau pour essayer de payer pour les fautes qu’il commet si souvent. Que faire? L’Éternel veut-il vraiment qu’il ne lui reste plus rien pour vivre?

Je n’aurais pas connu le péché, si ce n’avait été par la Loi (Ro 7:7), dira Paul quinze siècles plus tard. Les ordonnances du Lévitique sont terribles: quel homme, même parmi les plus fidèles, aurait pu prétendre les satisfaire toutes? C’est une démonstration que l’homme a besoin d’une justice qui ne provienne pas de ses efforts! Par lui-même l’homme est incapable de compenser même les seuls péchés dont il est conscient! La Loi est précisément là pour conduire à un désespoir semblable à celui de Malkiel. C’est alors que la réponse est donnée: Mais Christ étant venu (Heb 9:11), il a tout accompli, tout payé. Désormais, plus de désespoir, mais une immense reconnaissance envers celui qui nous a sanctifiés une fois pour toutes et pour l’éternité.



23/12/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1018 autres membres