* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

UN MESSAGE QUI TRANSPERCE ( by Jim Cymbala )

course-a-pied.jpg

 
Les apôtres n'ont jamais essayé d'être délicats avec les gens à qui ils présentaient l'Evangile. Ce qu'ils disaient n'étaient pas sensé être “cool” ou apaisant. Ce qu'ils visaient, c'était de transpercer le cœur, en convainquant de péché. Ils n'avaient pas la moindre intention de se demander : “que veulent entendre les gens ? Comment attirer plus de gens à l'église le dimanche ?” C'était la dernière chose qu'ils avaient à l'esprit. Une telle approche leur était complètement étrangère.

Au lieu d'essayer d'amener les hommes et les femmes à Christ à la manière biblique, nous sommes entièrement absorbés par les concepts de “croissance d'église” qui sont étrangers à la Bible. La Bible ne dit pas que nous devons essayer de croître en nombre, mais nous presse de proclamer le message de Dieu avec l'assurance que donne le Saint-Esprit. C'est ça qui va construire l'Eglise de Dieu à Sa manière.

Malheureusement, certaines églises font continuellement des sondages pour savoir si les gens sont satisfaits des différents services et demandent ce qu'ils aimeraient d'autre. Mais nous n'avons pas la permission d'ajuster le massage de l'Evangile ! Qu'il semble populaire ou pas, que ce soit dans l'air du temps ou pas, nous devons proclamer fidèlement et avec assurance que le péché est réel mais que Jésus pardonne à ceux qui le confessent.

Nul part Dieu n'a demandé à quelqu'un de lui donner une grande église. Il nous appelle seulement à faire Son œuvre, à proclamer Sa Parole à un peuple qu'Il aime, sous l'onction et la puissance du Saint-Esprit, afin d'obtenir des résultats que Lui seul peut produire. La Gloire va alors à Lui seul, pas à une dénomination, à une église locale, à un pasteur ou à un consultant en croissance d'église. C'est le seul plan de Dieu et tout le reste n'est qu'une déviance de l'enseignement du Nouveau Testament.

Aujourd'hui, il y a un esprit anti-autorité en Amérique, qui dit : “Personne ne peut me dire que je dois changer. N'essaye même pas.”

Que ce soit du haut de la chair ou dans le conseil pastoral, nous avons trop souvent cédé à cette mentalité et nous avons peur de dire la vérité à propos du péché. Nous ne cessons d'en appeler au verset de Paul qui dit : “Je me suis fait tout à tous” (1 Corinthiens 9:22), sans remarquer que le paragraphe suivant dit : “Courez de manière à remporter le prix” (verset 24). Le fait d'adapter notre style pour que les gens écoutent est une bonne chose, mais le message, lui, ne peut jamais changer sans nous laisser les mains vide devant le Seigneur.


08/11/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 907 autres membres