* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Un mot inconnu : la repentance ! ( Graines d'Ensemencement )

télécharger (3)

 

 


Dieu donc, ayant passé par-dessus les temps de l'ignorance, ordonne maintenant aux hommes que tous, en tous lieux, ils se repentent. (Actes 17:30)

Méprises-tu les richesses de sa bonté, de sa patience et de sa longue attente, ignorant que la bonté de Dieu te pousse à la repentance. (Romains 2:4)



Dernièrement je terminais un article sur mon ordinateur de bureau. Clic, clic : mon ébauche allait subir l'épreuve impitoyable de la vérification orthographique.

Un message apparut à l'écran : Mot inconnu : repentance. Comment mot inconnu ! Mon dictionnaire traditionnel devait me donner raison. Mais sa définition du mot "repentance" me laissa perplexe : Vieilli ou littéraire. "Souvenir douloureux, regret des fautes, de ses péchés." Voilà donc pourquoi les auteurs du logiciel avaient éliminé de leur dictionnaire ce terme "vieilli et littéraire".

Pourtant, je connais un endroit où l'usage de ce mot n'est pas tombé en désuétude... le ciel ! Écoutez Jésus dire à ses auditeurs : "Il y aura de la joie au ciel pour un seul pécheur qui se repent, plus que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n'ont pas besoin de repentance " (Luc 15:7). Le ciel connaît la signification du substantif repentance et du verbe se repentir. Si vous êtes chrétien, le jour où vous vous êtes repenti et où vous avez cru à l'Évangile (Marc 1:15) — en cette journée merveilleuse, le ciel s'est réjoui !

Se repentir est un ordre universel que Dieu donne à tout homme et en tout lieu (verset du jour). La repentance est donc la condition posée par Dieu au salut de sa créature.

En connaître et la signification et la réalité, est donc essentiel à notre bonheur.

Dieu est comme un ballon que nous tenons au bout d'une ficelle. Notre péché prend la forme d'une paire de ciseaux que nous prenons pour couper le fil qui nous rattache à Dieu.

Mais lorsqu'on se repent Dieu fait un noeud au fil. Du coup la ficelle est plus courte qu'avant, et le ballon est plus près de nous.

Ainsi de repentance en repentance, de noeud en noeud, nous nous rapprochons de Dieu.



18/10/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1028 autres membres