* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Un porte-bannière ( La Bonne Semence )

Mon bien-aimé est… un porte-bannière entre dix mille.
Cantique des cantiques 5. 10
Sa bannière sur moi, c’est l’amour.
Cantique des cantiques 2. 4
index

 

Le Cantique des cantiques, un livre de l’Ancien Testament, nous donne une description magnifique de celui qu’il présente comme “le bien-aimé”. Celui-ci évoque la personne du Seigneur Jésus dans sa beauté morale et son absolue perfection.

Il est décrit comme étant “un porte-bannière entre dix mille”, c’est-à-dire celui qui se distingue entre tous au milieu de la foule grâce à la bannière, une sorte de drapeau qui montre où il est et à quelle armée il est lié. Dans une armée, la bannière est l’emblème du roi, et celui qui a l’honneur de la porter se distingue au milieu des troupes par ce signe visible de l’autorité suprême.

Le Seigneur Jésus a vécu sur la terre comme le parfait “porte-bannière” de Dieu : chacune de ses actions, chacune de ses paroles, chacun de ses pas étaient à la gloire de Dieu, parlaient de lui, et mettaient en évidence les liens de communion et de dépendance qu’il avait avec son Père. Au milieu d’une foule d’hommes et de femmes incrédules et hostiles à son message et à son amour, il a été “Dieu manifesté en chair” (1 Timothée 3. 16). En le voyant marcher, Jean le baptiseur a dit : “Voilà l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde” (Jean 1. 29).

Et pour nous aujourd’hui, cette bannière parle d’une victoire remportée au prix du sang de notre Sauveur qui nous a tant aimés. Nous sommes appelés à porter sa bannière à sa suite, à montrer que nous lui appartenons, qu’il est notre chef et que nous l’aimons parce que lui nous a aimés le premier : “sa bannière sur nous, c’est l’amour”.



14/06/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1012 autres membres