* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Un récipient impropre ( Plaire au Seigneur )

ob_464150_vin-no10

 

 

Personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres; autrement le vin fait éclater les outres, le vin se répand et les outres sont perdues; mais le vin nouveau doit être mis dans des outres neuves. Mr 2:22

Les disciples de Jean et les pharisiens observaient le jeûne rituel et s’étonnaient que les disciples de Jésus n’en fassent pas autant. Le Seigneur, dans le verset du jour, veut leur faire comprendre qu’il est venu pour établir un ordre de choses entièrement nouveau. La Loi, qui avait pour fondement l’engagement de l’homme à accomplir la volonté de Dieu, n’a pas pu être un moyen de salut à cause de l’impossibilité de l’homme à la respecter, Elle est remplacée par la grâce, qui a pour fondement le sacrifice parfait de Jésus accompli à la croix. Maintenant Dieu accorde son pardon et sa grâce à tous ceux qui, se reconnaissant pécheurs, mettent leur foi et leur confiance dans la personne et l’œuvre du Seigneur Jésus. Ce changement radical met l’homme et ses prétentions entièrement de côté pour faire place à la grâce inconditionnelle de Dieu, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle (Jn 3:16).

Le Seigneur indique aussi à ses disciples qu’un véritable état de repentance et d’humiliation a plus d’importance que des manifestations extérieures de piété. En effet, les chrétiens risquent toujours, non pas de revenir à la Loi pour être sauvés, mais de régler leur marche sur la terre avec un esprit formaliste ou légaliste. C’est le cas, par exemple, lorsque nous suivons aveuglément des traditions ou des habitudes, qui peuvent avoir des bases bibliques, mais dont nous avons perdu le sens profond. Elles n’engagent pas notre cœur et nous y trouverions même de quoi nous glorifier!

L’apôtre Paul écrit aux Colossiens: Pourquoi… vous soumettez-vous à des ordonnances: Ne prends pas, ne goûte pas, ne touche pas!… Il ne s’agit que de commandements et d’enseignements humains. Ces ordonnances (qui ont bien une apparence de sagesse en dévotion volontaire et en humilité…) sont pour la satisfaction de la chair (Col 2:20-23). C’est tellement confortable de s’abriter derrière une réglementation rigoureuse ou des consignes données par une autorité humaine estimée compétente! Mais cet ensemble de règles n’a aucune valeur, car il supprime tout exercice personnel devant le Seigneur et met de côté l’action de l’Esprit qui seul peut nous conduire dans toute la vérité (Jn 16:13).

Non, les enseignements de la grâce ne peuvent pas être contenus dans l’enveloppe rigide de la Loi et, à plus forte raison, dans aucune réglementation humaine!



22/11/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 933 autres membres