* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Un sacrifice parfait ( Lumière du Matin )

index

 

 

LÉVITIQUE 22.17‑21

Dans la Loi juive, Dieu a édicté les règles concernant les sacrifices d’animaux. Chacun d’entre eux devait être sans défaut, sous peine d’être rejeté. En fait, quand les Israélites lui ont offert des animaux aveugles, boiteux ou malades, l’Éternel le leur a reproché (Mal 1.8).

Le sang versé préfigurait le plan divin de rédemption. Dieu a envoyé son Fils sur terre afin qu’il meure à la place de gens impies (Jn 3.16). Pour que son sacrifice soit acceptable, le Fils devait être parfait. Or, Dieu seul pouvait demeurer sans péché en vivant sur la terre.

Cependant, comme on ne peut accorder la divinité à un être après sa naissance, l’Agneau de Dieu devait être à la fois Dieu et humain dès le moment de sa conception. Le Saint‑Esprit a donc conçu Jésus et l’a placé dans le sein de Marie, sans aucune intervention humaine. Par conséquent, le péché originel d’Adam n’a pas affecté Jésus, contrairement à nous tous.

Notre salut dépend de la perfection de Jésus parce que, comme Dieu l’a démontré aux Israélites, seul un sacrifice parfait lui était acceptable. Christ était l’Agneau parfait, sans défaut et sans tache; voilà pourquoi Dieu a accepté son sacrifice. Il n’y a qu’une façon de recevoir la justification, et c’est en croyant en Jésus.

Croyez‑vous que la mort de Jésus a satisfait les exigences de la justice divine? Croyez‑vous que sa mort vous libère de la condamnation que vous méritez en raison de vos péchés? Si vous hésitez, réfléchissez un instant au sacrifice que Dieu a offert et demandez‑lui de vous guider.



21/12/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1018 autres membres