* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

UNE CONSCIENCE ÉCLAIRÉE PAR LE SAINT-ESPRIT ( Paul Moreau )

Romains 9/1 ; 1 Timothée 1/18-19
images (2).jpg

La conscience fait partie de ces éléments qui distinguent l'homme de l'animal.
Les Pharisiens qui amènent la femme adultère vers Jésus sont accusés par leur conscience religieuse quand ce dernier leur parle de leur péché (Jean 8/9). Les païens, sans option religieuse, accomplissent la loi, guidés par leur conscience morale (Romains 2/14-16). La conscience est donc cette voix intérieure, ce sentiment qui s'impose à nous, cette pensée qui juge nos actions, oriente nos choix, cette conviction qui nous dicte notre devoir. C'est l'instrument de tous les esquifs humains, comme l'est la boussole des marins. Mais c'est un instrument fragile qui se débranche facilement et se détraque souvent. Il est soumis à bien des influences extérieures qui arrivent à lui faire appeler bien ce qui est mal et mal ce qui est bien.
Comment donc garder une bonne conscience ?
Relisez 1 Timothée 1/19 qui conseille de garder la foi et une bonne conscience. La foi et sa pratique, conduite par le Saint Esprit, influe sur la conscience qui va fonctionner en accord avec elle. Le Saint Esprit dénonçant toute influence extérieure mauvaise, permet à la conscience de conserver les vraies valeurs morales et spirituelles (Hébreux 5/14).
Par contre, si je perds la foi, je conserverai sans doute une conscience, mais une conscience fragilisée et influençable, car non plus soumise à l'action du Saint Esprit. Le mal ne serait pas moins grand si je laissais ma conscience s'égarer, notre texte affirmant que tôt ou tard je ferais naufrage par rapport à la foi.
Veillons donc sur les deux !

 

 



08/06/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1018 autres membres