« Une église sans Christ », tel est le titre que j’ai donné au message que je souhaite partager avec vous aujourd’hui. Laissez-moi tout de suite vous dire qu’il ne s’agit pas, dans ma pensée, d’une église qui n’arborerait pas à son fronton une croix ou un crucifix. Par ailleurs, pour parler d’une église sans Christ, il me paraît indispensable de dire ce qu’est l’église dans son sens littéral et biblique. Peut-être vous étonnerai-je, mais quand Jésus a dit :

« Je bâtirai mon église », Il a employé le mot grec « ecclésia » qui signifie : « Ceux qui sont appelés hors de ».

Et ceux-là, ce sont tous ceux qui sont sortis, qui sont donc hors de leur ancienne vie d’incrédulité, de péché, et qui cheminent désormais aux côtés de leur Sauveur et Seigneur, Jésus-Christ. De ce fait, l’église qui est la communauté des disciples du Seigneur, donc la communauté chrétienne, ne peut être une réalité sans le Christ.

Mais n’oublions pas qu’une communauté, c’est obligatoirement un ensemble d’individualités. Est-ce qu’un couple n’est pas déjà une communauté ? On se marie souvent sous le régime de la communauté, et on n’est que deux. Une communauté chrétienne qui ne serait formée que de deux membres serait déjà une église. Jésus n’a-t-il pas dit :

« Là où deux ou trois sont assemblés en Mon Nom, Je suis au milieu d’eux ? »