* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Une joie excellente ( Plaire au Seigneur )

images

 

Mon cœur s’égaie en l’Éternel… je me réjouis en ton salut. 1Sa 2:1

Ces paroles d’Anne, mère de Samuel, sont prononcées dans la maison de l’Éternel à Silo. Quel changement par rapport à l’état de tristesse qu’elle exprimait, dans ce même lieu, quelques années auparavant: Éternel des armées! si tu veux regarder à l’affliction de ta servante… C’est dans la grandeur de ma plainte et de mon chagrin que j’ai parlé jusqu’à présent (1Sa 1:11,16).

Que de sujets de tristesse alors! Le peuple était dans un état lamentable et les deux fils d’Éli, le sacrificateur, se conduisaient d’une manière honteuse. Par-dessus tout, Anne connaissait, dans son corps et dans son âme, l’épreuve de la stérilité, considérée alors comme une honte. De plus, l’hostilité de Peninna, la seconde femme de son mari, et ses moqueries continuelles, contribuaient à augmenter sa douleur.

Encouragée par Éli, Anne a attendu patiemment que l’Éternel exauce sa prière. Dans cet exercice de foi, elle a appris à connaître celui qui a le pouvoir de rendre fécond (Ge 30:22) et, lorsque l’enfant naît, elle le nomme Samuel qui signifie «Dieu a exaucé». Maintenant, Anne connaît mieux celui qui seul a le pouvoir de changer le deuil en allégresse (Ps 30:11). Elle sait désormais que Dieu est incomparable, comme elle l’exprime dans sa prière (1Sa 2:2).

Anne montre son discernement spirituel en exaltant, en premier, l’auteur de son bonheur, avant de parler du salut dont elle est l’objet. Assurément, elle se réjouit de ce que Dieu l’a guérie de sa stérilité, mais cette joie, quoique profonde et à sa place, ne vient qu’en second lieu.

Le prophète Habakuk utilise les mêmes expressions qu’Anne, et dans le même ordre, quand il parle de son propre salut: Mais moi, je me réjouirai en l’Éternel, je m’égayerai dans le Dieu de mon salut (Hab 3:18). Le prophète Esaïe s’écrie de la même manière: Je me réjouirai avec joie en l’Éternel, mon âme s’égayera en mon Dieu; car il m’a revêtu des vêtements du salut (Esa 61:10).

Éprouvons cette joie en apprenant à mieux connaître, pour mieux l’adorer, Jésus, l’auteur de notre salut!



14/05/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1017 autres membres