* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

" UNE POIGNEE DE BISCUITS " ( by Carter Conlon )

100003178670570pizapw1414826241.jpg


 
Comme Dieu nous appelle à marcher dans le surnaturel, c'est à dire à faire des choses pour lesquelles nous ne nous jugeons nous-mêmes pas qualifiés, il est probable que des craintes se développent dans notre cœur. C'était le cas pour Gédéon, c'est pourquoi le Seigneur lui a donné les instructions suivantes : “Lève-toi, descends au camp des Madianites, car je l'ai livré entre tes mains. Si tu as peur d’y descendre, vas-y avec ton serviteur Pura. Tu écouteras ce qu'ils diront et après cela tes mains seront fortifiées” (Juges 7:9-11).

En d'autres termes : “si tu es effrayé, descends jusqu'au camp de l'ennemi. Tu vas entendre ce qu'ils sont en train de dire et cela te donnera la force d'aller faire ce qui, normalement, serait une mission suicide.”

“Gédéon descendit avec son serviteur Pura jusqu'aux avant-postes du camp...Lorsque Gédéon arriva, un homme était en train de raconter un rêve à son camarade. Il disait : « J'ai fait un rêve. J’y voyais un gâteau de pain d'orge rouler dans le camp de Madian. Il est venu heurter la tente et elle est tombée. Il l'a retournée sens dessus dessous, elle a été démolie. » Son camarade répondit : « Ce n'est rien d’autre que l'épée de Gédéon... Dieu a livré entre ses mains Madian et tout le camp. »” (Juges 7:11-14).

On aurait pu s'attendre à ce que le Seigneur fasse quelque chose d'un peu plus extraordinaire. Peut-être à ce que le madianite dise : “j'ai vue des chars conduits par des anges descendre par milliers ! Ils étaient en colère et nous tuaient tous ! Allons nous-en d'ici !” Mais non, il a vu un pain d'orge rouler le long d'une colline et aplatir tout leur camp. Et de cela, l'autre homme a immédiatement conclu : “Et bien, ce n'est rien d'autre que l'épée de Dieu et l'épée de Gédéon ! Il a livré tout le camp entre les mains de Gédéon !”

Comment l'ennemi pouvait-il le savoir ? Ils le savaient parce qu'ils avaient déjà été dans cette situation à de nombreuses reprises. Ils savaient ce qui se passe quand, soudain, un petit nombre du peuple de Dieu se lève et décide d'avancer. Ils savaient quel danger courait le royaume des ténèbres quand un pain d'orge dévalait la colline !

Tu sais ce qu'est un pain d'orge ? Ce n'est rien d'autre qu'une poignée de biscuits qui s'assemblent et décident d'avancer en ne faisant plus qu'un ! Toi et moi, nous vivons une heure où nous devons abandonner notre fierté et nos raisonnements humains. Nous devons abandonner le désir d'être vu comme quelqu'un de plus grand. Nous sommes tous des biscuits invités à un banquet, tous autant que nous sommes. J'ai toujours été personne, je ne suis personne et je ne serai jamais personne. Tout ce que j'ai, c'est ce que Dieu décide de me donner.


01/11/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 933 autres membres