* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Une prière chaque jour ( Paul Calzada )

pardonne-nous

 

« Pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons… » (Matthieu 6 :12).

Cette formulation peut laisser entendre que si nous pardonnons, alors Dieu nous pardonnera. Nous mériterions alors le pardon. Mais notez que nous sommes invités au préalable à demander pardon : « Pardonne-nous nos offenses ».

Dieu me pardonne-t-il parce que, moi-même, j’ai, au préalable, pardonné à ceux qui m’ont blessé ? Ou bien suis-je en mesure de pardonner aux autres, parce qu’au préalable, je me suis humilié pour mes propres fautes ?

Toute la Bible est claire au sujet du pardon : le pardon de nos fautes ne saurait se fonder sur le moindre mérite personnel.

Alors comment comprendre cette prière ?

La parabole de Matthieu 18 :23/35, nous permet de remettre les choses à leur place. Le premier qui pardonne, c’est le roi.

Or, voici que celui qui vient d’être pardonné, ne pardonne pas, à son tour, son compagnon. La conséquence, c’est que le roi va revenir sur la grâce qu’il avait accordée, et condamner celui qu’il avait gracié. Celui qui avait été pardonné, aurait dû, logiquement, pardonner à son compagnon. Mais il ne le fait pas.

De même, lorsque nous venons à Dieu dans l’humilité, réclamant son pardon, il nous l’accorde sans condition. Aussitôt que Dieu nous a pardonnés, il est normal que nous aussi nous pardonnions à ceux qui nous ont offensés.

Aussitôt que Dieu nous a pardonnés, nous sommes en mesure, (pour ne pas dire en devoir) de pardonner à ceux qui nous ont offensés.

Le pardon de Dieu est un préalable qui doit m’amener à pardonner à mon tour. Si je ne pardonne pas après avoir été pardonné, je perds la grâce qui m’a été faite.

La grâce précède l’œuvre, et jamais l’œuvre ne procure la grâce. Si l’œuvre procurait la grâce, ce ne serait plus une grâce, mais un mérite.

Alors qu’en ce temps de confinement, de nombreux appels à nous humilier nous sont lancés, et que nous recevons comme venant de Dieu, allons plus loin.

Nous humilier est un premier pas qui doit être suivi d’autres démarches. Peut-être étiez-vous brouillés avec un frère, une sœur, un collègue, votre conjoint, vos enfants, un ami, un voisin… Appelez-les et réconciliez-vous. Pardonnez comme Dieu vous a pardonnés en Jésus.

Alors, la prière du Notre Père, aura tout son sens et son efficacité.

Prions ensemble :

« Notre Père, alors que la maladie touche tellement de personnes, je veux me tenir devant toi dans l’intercession pour notre monde. Seigneur, pour que ma prière ait son efficacité, je vais faire ce que tu nous demandes : « Va d’abord te réconcilier avec ton frère ». Je vais, aujourd’hui, entreprendre cette démarche, car je veux voir ta grâce nous relever. Amen ! » 

Avec amour,



29/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1018 autres membres