* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Une prière chaque jour ( Paul Calzada )

index

 

 

« Notre Père, qui es aux cieux… » (Matthieu 6 :9).

Dieu est : « dans les cieux ».

Cette position est souvent rappelée dans la Bible, comme dans : « Éternel, Dieu de nos pères, n’es-tu pas Dieu dans les cieux, et n’est-ce pas toi qui domines sur tous les royaumes des nations ? » (2 Chroniques 20 :6).

Il faut souligner que le mot « cieux » est un pluriel. L’apôtre Paul dans 2 Corinthiens 12 :2, mentionne un troisième ciel. Si la Bible parle d’un troisième ciel, c’est qu’il y a un second et un premier.

Le premier ciel est le ciel visible, celui que l’on peut atteindre avec des avions, des fusées, des sondes spatiales ou que l’on peut observer avec des télescopes. C’est l’univers visible, et immense, avec ses galaxies et ses milliards d’étoiles.

Le troisième ciel est celui où réside Dieu ; hors du temps et de l’espace.

Dans Éphésiens 6 :12, il est dit que le deuxième ciel, (lui aussi hors du temps et de l’espace) est le lieu de résidence des esprits méchants, cherchant à entraver l’action de Dieu en notre faveur.

En ce temps de catastrophe sanitaire mondiale, plus que jamais ces puissances infernales cherchent à pousser l’humanité à rejeter Dieu.

Et alors que les croyants prient, le ciel de Dieu nous semble fermé. C’est ce qu’a expérimenté le prophète Daniel à l’heure où il était déporté et captif à Babylone. Il priait pour que le peuple puisse être libéré de la servitude, mais il lui semblait que le ciel était fermé. Alors un ange est venu lui expliquer ce qui se passait : « L’ange me dit : Daniel, ne crains rien ; car dès le premier jour où tu as eu à cœur de comprendre, et de t’humilier devant ton Dieu, tes paroles ont été entendues, et c’est à cause de tes paroles que je viens. Le chef du royaume de Perse m’a résisté vingt et un jours ; mais voici, Michael, l’un des principaux chefs, est venu à mon secours… » (Daniel 10 :11/13).

Lorsque nous prions, le combat peut demander de la persévérance, comme pour Daniel, mais la victoire finale appartient à Dieu.

« Notre Père, qui es aux cieux, qu’en cette période troublée, alors que certains sont touchés par la maladie, que d’autres meurent, nous te prions de venir te révéler comme celui qui veut nous sauver, non seulement de ce fléau, mais aussi et surtout de la domination du péché. Comme Daniel, nous voulons persévérer dans la prière, pour le salut de notre monde. Nous croyons que tu transcendes cette situation, et que tu es le fondement de notre espérance ! »



17/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1007 autres membres