* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

UNE PROPHÉTIE EN MARCHE

Lecture proposée : Habakuk 1.2-4, 12,13
J’ai crié, et tu n’écoutes pas !
Habakuk 1.2
188003473_1104375330052496_1833486472844384052_n

 

 

Les versets que nous proposons en lecture disent la déception, l’incompréhension du prophète devant la violence, l’injustice et l’apparent triomphe des méchants. Dieu semblait ne pas entendre ses cris. Aurait-il cessé d’être lui-même et ses yeux d’être trop purs pour voir le mal ?
Si notre situation diffère, c’est d’être tellement pire ! Et Dieu, si souvent, nous semble sourd, comme indifférent. Au temps d’Habakuk, il avait envoyé les Chaldéens pour châtier son peuple. Est-ce lui, aujourd’hui, qui envoie l’État islamique ? Dieu est toujours le Dieu saint. S’il ne punit pas, c’est l’effet de sa patience.
Mais le jour vient où il jugera le monde : les nations, mais aussi également le peuple élu et l’église tirée d’entre les nations. Tous auront à rendre compte de ce qu’ils auront fait des lumières et du mandat reçus. Alors, s’accomplira cette promesse incroyable citée hier : La terre sera remplie de la connaissance de la gloire de l’Éternel comme le fond de la mer par les eaux qui le couvrent (2.14).
On en semble si loin ! Mais c’est une prophétie dont le temps est déjà fixé, elle marche vers son terme, elle ne mentira pas ; si elle tarde, attends-la. car elle s’accomplira, elle s’accomplira certainement (2.3).
Si nous aimons notre Seigneur, nous ne pouvons que souffrir de le savoir inconnu, méprisé, sali… Mais le désordre lui-même est une invitation à regarder au-delà, et à vivre dans l’attente certaine et reconnaissante de la promesse en marche qui ne mentira pas. Non, ce n’est pas en vain que la création elle-même soupire (Rm 8.22) et attend dans les souffrances de l’enfantement (Rm 8.19) !


20/05/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1061 autres membres