* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Voir Jésus… ( Plaire au Seigneur )

télécharger (2)

 

 

Manoah prit le chevreau et le gâteau, et il les offrit à l’Éternel sur le rocher. Et (l’Ange de l’Éternel) fit une chose merveilleuse, tandis que Manoah et sa femme regardaient. Et il arriva que, comme la flamme montait de dessus l’autel vers les cieux, l’Ange de l’Éternel monta dans la flamme de l’autel, Manoah et sa femme regardant; et ils tombèrent sur leurs faces contre terre.Jug 13:19,20

C’est la seconde apparition de l’Ange de l’Éternel à Manoah et sa femme, pour leur annoncer la naissance de leur fils Samson et le caractère de son ministère. Ce récit se termine glorieusement. L’Ange leur révèle que son nom est merveilleux, l’un des noms donnés au Messie par le prophète (Esa 9:6). Il leur en apporte la démonstration en faisant une chose merveilleuse devant Manoah et sa femme: il monte au ciel dans la flamme de l’autel.

Manoah qui offre le chevreau et le gâteau sur le rocher, est une image de chacun des chrétiens dans son rôle d’adorateur. L’offrande du chevreau et du gâteau rappelle que la seule base de notre relation avec Dieu est le sacrifice de Jésus sur la croix. Elle nous rappelle aussi que la substance de notre adoration ne peut être que Jésus s’offrant lui-même à Dieu (Heb 9:14).

Le sacrifice offert, l’offrande agréée - la flamme monte vers les cieux -, que font Manoah et sa femme? Ils regardent l’Ange de l’Éternel qui entre dans la flamme et monte vers les cieux, préfigurant Christ ressuscité et élevé dans la gloire. N’est-ce pas aussi notre immense privilège?

Quand nous sommes assemblés pour adorer et conduits par le Saint Esprit, nos pensées, nos prières et nos cantiques exaltent devant Dieu les perfections de son Fils, son amour, sa sainteté, sa pureté et sa gloire brillant dans son humiliation. Nous aussi nous regardons, nous contemplons la splendeur de Jésus. Il a pris un corps pour pouvoir mourir mais, ressuscité par la gloire du Père, il s’est assis à la droite de Dieu. Dans l’adoration, nous voyons Jésus, qui a été fait un peu moindre que les anges à cause de la mort qu’il a soufferte, couronné de gloire et d’honneur (Heb 2:9).



26/08/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1030 autres membres