* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Votre foi en Dieu doit être plus grande que la crise que vous traversez Patrice Martorano

 
 
Votre foi en Dieu doit être plus grande que la crise que vous traversez

"Ayez foi en Dieu" Marc 11.22

Les choix que vous ferez dans la vie seront conditionnés par vos croyances. Si vous pensez que votre crise est plus grande que Dieu, alors, vous prendrez des décisions préjudiciables. En effet, si votre couple connait des tensions, alors le divorce se présentera comme la bonne solution. Si votre société se retrouve en détresse, alors vous serez tenté par le dépôt de bilan. Si vous êtes un pasteur traversant une période aride et déserte, vous aurez envie d’abandonner. Néanmoins, si votre confiance en Dieu est plus grande que votre épreuve, alors les conséquences seront totalement différentes. Vous prendrez ainsi conscience que le Seigneur peut restaurer votre couple, redresser votre société, rafraîchir votre âme.

Votre certitude intérieure déterminera votre comportement, votre attitude.

David a démontré une confiance et une ferme assurance en Dieu inconcevables. Toute personne qui subit sa vie capitule : "Goliath est trop grand pour moi". Au contraire, celles qui la dominent s’exclament : "Goliath est trop grand pour que je le rate ! Si Dieu est avec moi, qui sera contre moi ?". Votre certitude intérieure déterminera votre comportement, votre attitude. Vous irez soit vers le

haut, soit vers le bas.

 

Il y a quelques années de cela, je vivais avec ma famille dans une vieille maison avec du plancher. Régulièrement, la nuit, j’entendais des bruits mystérieux dans mon salon : craquement, déplacement… Puis, je me souvins d’un témoignage d’une maison hantée. Alors l’idée s’est peu à peu insinuée en moi, et ma pensée est devenue une croyance. C’est ainsi, qu’en plein milieu de la nuit, je me retrouvais au milieu de mon salon chassant tous les esprits qui pouvaient s’y trouver. Rien ne se produisit, les bruits

persistaient…

 

Un jour, mon épouse revenant des courses me donna une tapette à souris et me dit : "Essaie ça !". Bingo ! Le démon que je chassais toutes les nuits n’était qu’une petite souris grise de

trois centimètres ?

 

Avec du recul je trouve cette scène surréaliste : moi, avec mes quatre-vingt kilos chassant un démon imaginaire dans l’obscurité d’une pièce, et une petite souris tapie dans un coin, totalement stressée par un homme qui l’était tout autant… Réalisez-vous la puissance d’une croyance qui s’infiltre dans l’esprit ?

Elle engendre une attitude.

 

Une prière pour aujourd’hui

 

Seigneur, je place ma foi en toi et non dans la crise que je traverse, Amen.

 

 



09/02/2019
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 842 autres membres