* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

Voulez-vous contro?ler votre cole?re ? ( Bob Gass )

122019-4

 

 

Ne te mets pas en colère trop vite, seuls les sots se mettent en colère facilement.” Ecc 7. 9

A quoi bon se mettre en colère ? Un sage a dit : “Chaque minute où vous vous laissez emporter par votre colère équivaut à soixante secondes de bonheur perdu!” La colère a deux conséquences: 1-elle augmente vos chances de souffrir d’une maladie cardiaque, risque de vous empêcher de dormir et provoque de l’anxiété et de la dépression. L’adrénaline et le cortisol augmentent dans votre sang, votre cerveau ralentit le flux sanguin dans certains organes pour le concentrer dans vos muscles, en vue d’un exercice physique plus important. 2- elle vous dépossède de votre pouvoir de contrôle et c’est la personne ou l’événement responsables de votre colère qui prend le dessus sur vous. Vous devenez l’esclave de ce qui a motivé votre colère. C’est pourquoi vous devez contrôler vos émotions pour rester maître de vos attitudes. Paul a écrit : “Ne gardez pas dans votre cœur le mal qu’on vous a fait. Ne vous énervez pas, ne vous mettez pas en colère, faites disparaître de chez vous les cris, les insultes, le mal sous toutes ses formes… Pardonnez-vous les uns aux autres, comme Dieu vous a pardonné dans le Christ” (Ep 4. 31-32). Deborah Smith Pegues suggère les actions suivantes pour contrôler votre colère : 1- trouvez-en l’origine, ou l’émotion qui l’a déclenchée. 2- reconnaissez sous quelle forme vous exprimez d’habitude votre colère (Criez-vous ? Jurez-vous ? Boudez-vous…) 3- inspirez profondément et expirez en priant ainsi : “Merci Père de m’aider” ou “Je reçois Ta paix dans mon cœur.” 4- analysez votre langage. Demandez, sans rien exiger. Des paroles douces calmeront la situation. 5- décidez de pardonner à tout prix. Même si vos émotions subsistent longtemps, vous saurez que vous avez vraiment pardonné, si vous ne souhaitez plus voir la punition de celui qui vous a offensé. 6- évitez la compagnie de gens vindicatifs ou qui se complaisent à critiquer ou à se plaindre. Puis priez : “Père, montre-moi dans chaque circonstance négative, l’occasion de me développer au lieu d’exprimer mon amertume. Au nom de Jésus, Amen.”



04/12/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 932 autres membres