* JESUS REVIENT *

* JESUS REVIENT   *

VOUS ÊTES TOUT ENTIER POUR CHRIST OU PAS DU TOUT par Tim Conway

index

 

 

 

je vous dis juste ceci: S’il n’y a pas eu un moment dans votre vie où il y a eu une transformation, quand vous êtes passés du vieil homme, au nouveau; marchant de votre vieille vie à votre nouvelle vie; je ne dis pas que vous connaissez l’heure exacte ou le jour ou la semaine ou le mois. Mais si vous ne pouvez pas regarder un point dans votre vie où vous êtes tombés amoureux de Jésus Christ, où il y eut une foi authentique qui a produit l’obéissance du coeur, pas où vous avez été juste battu par la Loi qui a dit, “Ne fais pas ce que tu aimes faire,” mais où il y a eu un changement de coeur. Où il y a eu, pour la première fois, une faim et une soif de justice. Si vous n’avez pas ça, vous devez l’avoir. Vous devez l’avoir. Parce que quelle que soit la foi que vous avez, elle est morte. C’est ce que l’Ecriture nous dit. Ce n’est pas de moi, ce n’est pas moi qui le fait, ce n’est pas ma doctrine. C’est celle de la Bible. C’est pour cela que vous ne pouvez pas continuer dans le péché si vous avez été authentiquement convertis.

Si vous avez été justifiés, vous avez aussi été régénérés. Cela signifie que vous avez été amenés à la vie spirituelle. Et ceux qui sont spirituellement vivants sont les vrais Juifs, et ils sont circoncis dans le coeur. Ils ont eu le prépuce coupé. Cette vieille chair a été crucifiée. Et c’est réel. (Nous regarderons ceci plus en détail la semaine prochaine,) mais le vieil égo, la chair, est crucifié avec Christ. Cela signifie qu’il y a la mort. Il y une mise à mort. Et nous verrons plus ceci quand nous serons dans les chapitres 7 et 8. Frères et soeurs, c’est ce que dit Paul ici, pourquoi nous ne pouvons pas continuer.

Maintenant écoutez, je veux juste dire ceci à la fin. C’est tellement important. Beaucoup, beaucoup, beaucoup de gens veulent croire en Jésus afin d’être pardonnés et justifiés, afin d’échapper à l’enfer; qui réellement ne veulent pas être délivrés de la domination du péché. Laissez-moi vous dire ceci: Il y a des gens tout autour de cet endroit qui font ça. Ils appellent Jésus, et Il ne les sauve pas. Ils disent, “Je veux être sauvé, mais Il ne me sauve pas.” Mais si vous enquétez, ce que vous trouvez c’est, ils veulent être sauvés de l’enfer mais pas réellement du péché. Ecoutez: Jésus ne dit jamais que vous avez besoin de conquérir la puissance du péché. La repentance, ce n’est pas nettoyer le péché dans votre propre vie. Ce n’est pas ça. La repentance, c’est venir à Jésus pour faire toutes ces choses radicales que vous avez vu là; sachant cela, si vous venez à Lui, Il brisera la puissance de tout péché dans votre vie. Il vous rendra obéissant, Il vous épousera, Il vous rendra fécond, Il tuera complétement le péché. Il n’y en a pas un sur lequel vous pouvez vous accrocher. C’est ça la repentance.

La repentance c’est, “Seigneur, lave-moi, nettoie-moi de tout ça. Sauve-moi de tout ça.” Le problème est que nous avons trop de gens qui ont une ou deux idoles dans leur vie. Ils ne veulent pas de l’enfer, et donc ils viennent, et ils disent, “Seigneur, sauve-moi.” Mais ils ont gardé cette chose ici dont ils ne veulent pas réellement être sauvés. Ils ne veulent pas réellement que sa puissance soit brisée. Ils ne veulent pas réellement devenir obéissants contre ça. C’est ça, l’obéissance, non? Le péché est la désobéissance. Obéissant du coeur signifie que Jésus va faire en sorte que vous ne vouliez pas cette chose. N’est-ce pas ça, être sauvé et avoir la domination? Tout péché. C’est venir à Jésus et dire, “Je suis esclave de ça. Libère-moi. Seigneur, libère-moi.” C’est ça. Cet esclave qui aimait réellement le tyran et disait qu’il voulait être libre, mais il aimait réellement une partie de l’esclavage? Jésus est venu pour nous rendre libres. Et s’Il vous rend libres, vous êtes vraiment libres.

Ne venez pas à Jésus, disant, “Je veux que Tu me rendes libre,” quand vous voulez réellement rester esclave d’un certain péché. Qui est ceci, c’est quand vous avez quelque chose que vous ne voulez pas abandonner. Quand vous avez un péché dans votre vie, que vous ne voulez pas abandonner, ce que vous dites réellement c’est, “Je veux continuer dans cet esclavage.” “J’ai une petite amie, que, oui, nous vivons une certaine relation, et je ne veux réellement pas l’abandonner.” “J’ai de l’argent,” Vous voyez, c’était exactement comme ça, souvenez-vous du jeune homme riche? Il avait cette chose. “Tu vas vendre tout ce que tu as.” Mais le problème, c’était qu’il ne voulait pas réellement être sauvé de la puissance de ses richesses. Il ne voulait pas. Jésus l’aurait sauvé de ça, Jésus aurait brisé sa puissance, Jésus l’aurait rendu libre, mais il ne voulait pas être rendu libre.

C’était juste qu’il ne voulait pas l’abandonner, il ne voulait pas être libéré de son amour pour ça. Il l’aimait; et il voulait garder cet amour. Si vous avez un amour pour un péché, mais regardez, quels que soient les péchés que vous ayez commis, si vous réellement, de manière authentique… (Je l’ai vécu) J’ai vu l’Evangile, et j’avais probablement, au début quand je l’ai entendu, j’avais probablement dix choses – je ne voulais pas aller en enfer, et j’ai réalisé que j’y allais – J’avais probablement dix choses que je ne voulais pas abandonner. Et j’ai réellement commencé à regarder la Parole de Dieu et j’ai vu, “A quoi cela servira-t-il à un homme s’il perd son âme?” J’ai dit, “Oui, garçon, si Jésus dit que vous devez tout abandonner pour être Mon disciple, ce qu’il dit en passant dans Luc 14:33, ‘A moins que vous n’abandonniez tout ce que vous avez, vous ne pouvez pas être Mon disciple.'” Et je suis en train de penser, “A quoi cela sert-il à un homme s’il gagne le monde entier et perd son âme?” Oui, bien, si je m’accroche à toutes ces choses; et à chaque fois que je lisais ça, c’était comme, “Ok, peut-être que je pourrai abandonner ma moto. Mais j’ai encore ces…” “Oui, je vais abandonner ACDC, mais je vais garder Van Halen maintenant.”

Vous pouvez rire. Mais écoutez: ce jeune homme riche ne rit pas. Et ce serait la mort de beaucoup dans cette pièce. Vous avez quelque chose que vous ne voulez pas abandonner. Je ne l’ai pas abandonné la première fois. En fait, quand cela a concerné ma musique, j’y suis revenu trois fois. Et le Seigneur a continué de venir à moi: “C’est un abandon total, et Je te sauverai en un instant.” Et frères et soeurs, cette nuit-là où je suis arrivé à l’endroit où j’ai abandonné, “Seigneur, aide-moi.” Et quand j’ai dit ça, je le voulais. Je voulais de l’aide pour tout. Il m’a sauvé à ce moment-là. Il n’y a pas eu de pause. Et je sais que c’est comme ça avec Lui. Si vous venez selon Ses conditions, prêts à abandonner tout ça et à Le laisser vous en guérir, vous êtes à Lui. Si vous avez la foi pour croire qu’Il peut vous sauver et a le pouvoir pour vous sauver de tout ça, et que vous vouliez être guéris de cette manière, Il est juste le Médecin pour vous. Si vous avez une maladie, mais que vous ne vouliez qu’être à moitié guéris, Il n’est pas dans cette affaire. Tout ou rien. Guérison totale ou rien.

 

 



12/03/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1008 autres membres